24/06/21
COSMETICOBS#10

Le métier de formulateur de produits cosmétiques : d’hier à aujourd’hui

“La pandémie et le confinement nous a permis de nous poser et de porter un regard sur ce métier qui nous passionne depuis plus de 16 ans, celui de formulateur de produit cosmétique. Nous vous proposons une rétrospective de ce métier qui traverse le temps”.Estelle Dehier, du laboratoire Labosphère, analyse les évolutions du métier de formulateur, toujours hautement exigeant.

17/02/21

COSMETICOBS#7

Gels hydroalcooliques : ce qu’il faut vraiment savoir !

Cela fait maintenant près d’un an que l’utilisation de produits hydroalcooliques fait partie de notre quotidien, et ce plusieurs fois par jour. Lors d’une campagne d’inspection dont les premiers résultats ont été publiés mi-novembre 2020, la DGCCRF a analysé 162 gels analysés : 73 % étaient non-conformes, et 35 % dangereux ! Estelle Dehier du laboratoire Labosphère, fait donc le point sur ce type de produit, pour démêler le vrai du faux à leur sujet, rappeler les différents contrôles menés par les autorités et les conséquences cutanées entraînées par leur utilisation.

03/12/20

COSMETICOBS#5

Les différentes problématiques de la cosmétique solide

Lorsque l’on parle de cosmétiques solides, nous savons que le consommateur qui va acheter et utiliser ces produits est motivé par la curiosité de découvrir de nouvelles formes galéniques pour certains types de produits, engendrant des modifications de ses “rituels d’hygiène ou de soin”. Une autre motivation (qui n’est pas incompatible avec la première) peut être le souhait de modifier profondément son mode de consommation. Qu’en est-il de nous, formulateurs, qui devons toujours développer des produits innovants tout en réalisant des analyses pertinentes permettant d’évaluer une durée de vie du produit et d’assurer la sécurité du consommateur ? L’éclairage d’Estelle Dehier, du laboratoire Labosphère.

16/09/20

COSMETICOBS#3

Les tendances cosmétiques : Introduction à la cosmétique solide

Plus qu’une tendance, aujourd’hui la cosmétique solide est une réalité du marché. Quels sont les produits que l’on retrouve le plus sous cette forme ? Quels sont les “nouveaux” rituels de soins imposés par ces nouvelles formes galéniques ? Histoire, définition, catégories de produits et routines d’utilisation : L’éclairage d’Estelle Dehier, du laboratoire Labosphère.

10/07/20

NEWSLETTER#8

Focus équipement : tout est sous contrôle

Labosphère dispose d’un SPECTROCOLORIMETRE KONICA MINOLTA Modèle CM-5, l’outil de référence pour contrôler vos produits cosmétiques !

10/05/21

COSMETICOBS#9

Les nanos aujourd'hui : définitions, harmonisation, challenges du formulateur

“Une des problématiques et non des moindres qui occupe notre quotidien en tant que laboratoire de développement de produits cosmétiques sur mesure, ce sont les nanomatériaux. Lorsque nous voyons dans le cahier des charges du client”Sans nanoparticule“, nous sommes en alerte maximale”. Pourquoi ? La réponse à cette question (et à beaucoup d’autres) d’Estelle Dehier, du laboratoire Labosphère.

28/01/21

NEWSLETTER#10

Focus réglementation : tout savoir sur la Chine.

Une nouvelle année qui débute sur les chapeaux de roues pour la réglementation internationale qui voit de nombreux changements. Pour cette 1ère newsletter de l’année, nous vous proposons un «focus» sur la nouvelle réglementation chinoise CSAR (Cosmetic Supervision & Administration Régulation), réglementation « chapeau » des cosmétiques qui est entrée en vigueur au 1er janvier 2021.

29/10/20

COSMETICOBS#4

Cosmétique solide : les procédés de fabrication et les défis du formulateur

Les produits cosmétiques sous forme solide sont plus bien plus qu’une mode, ils sont une réalité du marché. Pour rappel, en quatre ans, le marché de la cosmétique solide a augmenté de presque 50 % dans le monde. Le laboratoire Labosphère a exploré le développement de galéniques solides moussantes selon plusieurs process. L’éclairage d’Estelle Dehier, du laboratoire Labosphère.

02/09/20

COSMETICOBS#2

Cosmétique naturel : le regard du consommateur, le défi du formulateur

Dans notre premier article sur la naturalité, il nous semblait important et surtout nécessaire de recadrer l’emploi du mot “naturel” ou d’“origine naturelle”, avec les définitions réglementaires qui y sont attachées… Ces définitions sont comprises par les professionnels du milieu cosmétique, mais quid du consommateur ? Comment perçoit-il un produit “naturel” ? Qu’en attend-il ? Et face à ces attentes, quels sont les défis du formulateur pour développer un produit “naturel” ? L’éclairage d’Estelle Dehier, du laboratoire Labosphère.

COMMUNIQUÉ

DE PRESSE

Labosphère et Fred Farrugia

Le challenge pour Labosphère et Fred Farrugia a consisté à mettre au point une texture évolutive, fraîche et fluide au moment de l’application mais sans effet desséchant.

25/03/21

COSMETICOBS#8

Cosmétique "maison" et personnalisée : les enjeux réglementaires et toxicologiques

Depuis quelques années, on assiste à une montée en flèche des produits cosmétiques “fait maison” et personnalisables, voire ultra-personnalisables. Le confinement engendré par la pandémie de Covid-19 a accéléré cette pratique. Les consommateurs veulent faire des économies, réduire leurs déchets mais surtout savoir ce qu’ils utilisent réellement. Ils veulent de la transparence ! Mais si cela part d’un bon sentiment, ce n’est pas si simple d’un point de vue purement réglementaire et sécuritaire ! Les explications d’Estelle Dehier, du laboratoire Labosphère.

14/01/21

COSMETICOBS#6

Petit tour du monde réglementaire à l'intention des formulateurs

Estelle Dehier du laboratoire Labosphère, propose ici un petit tour d’horizon international des plus récentes alertes réglementaires diverses et variées pour renforcer votre vigilance.

10/10/20

NEWSLETTER#9

Focus compétence : mettre en valeur vos ingrédients et votre savoir faire

Depuis plusieurs années, Labosphère met son expertise en formulation au service des fournisseurs de l’industrie.

13/07/20

COSMETICOBS#1

Envie d'un produit naturel ? D'accord, mais quel naturel ?

Toutes les agences d’études de marché le disent : la crise du Covid-19 n’a pas réellement fait émerger de nouvelles tendances, mais elle a fortement amplifié toutes celles qui existaient déjà et que la pandémie a fait considérer comme encore plus pertinentes. L’envie de naturalité est l’une d’elles. Même si elle peut recouvrir des notions assez diverses. Comment définir un produit naturel ? L’éclairage d’Estelle Dehier, du laboratoire Labosphère.